Un dernier mot en passant, suite et fin (Rock en Seine)

2 juin 2007
Dernier compte-rendu, pour de vrai cette fois.
Pour la suite ce sera ici : http://justgimmesometunes.blogspot.com/
 
25 août :
 
Nada Surf : clou du set avec Popular bien sûr.
Clap your hands say yeah : la voix du chanteur est assez insuportable, en live ça passe moins bien que sur disque.
Dirty pretty things : Carl Barat a le bras cassé, il est soutenu par un drapeau anglais. Un remplaçant prend la guitare à sa place. Malgré cela la prestation n’est pas trop mauvaise. 2 titres des Libertines : Death On The Stairs et I Get Along.
Kasabian : j’écoute de loin, faut bien chercher à manger !
The Raconteurs : excellent, Jack White est ses compères nous ont régalé, ça sonne même comme du Led Zep par moment. Covers de It Ain’t Easy (Bowie/Ziggy) et Bang Bang (Nancy Sinatra).
Je pars avec Morrissey en fond sonore, pas assez fan pour rester jusqu’au bout.
 
26 août :
 
Je ne quitte pas la Grande Scène.
Phoenix : un peu mou
Dead 60s : pas mal mais faut aimer les groupes vachement influencés (The Clash, The Specials)
Beck : mise en scène astucieuse, des marionnettes miment le show en live. Très bon concert.
Radiohead : magique. Malheureusement on était serrés comme des sardines devant, et j’avais pas une vue géniale.
 
Setlist :
Airbag
2+2=5
The National Anthem
My Iron Lung
Morning Bell
Fake Plastic Trees
Videotape
Nude
The Gloaming
Paranoid Android
All I Need
Pyramid Song
Lucky
The Bends
I Might Be Wrong
Idioteque
Everything In Its Right Place
—-
You & Whose Army
Bodysnatchers
There There
Karma Police
 
Publicités

Un dernier mot en passant, suite… (Pipettes et Route du rock)

6 mai 2007
Allez pour en finir, petit récapitulatif des concerts vus ensuite.
 
22 juillet : The Pipettes
 
Concert des Pipettes au parc andré-citroën dans le cadre du 4e festival "sous la plage".
Les 3 filles de Brighton ont apporté un peu de fraîcheur dans la chaleur de cet été.
C’est très rétro mais très réussi. Les chorés et les robes à poix, tout est charmant.
Après le show on pouvait discuter avec elles, elles se sont prêtées au jeu des photos avec le sourire.
 
12 août : Route du rock, 2e journée
 
Petit tour sur la plage avant de se rendre au Fort Saint-Père pour voir Helena Noguera et un ex-Little Rabbits sous le nom de code Dillinger Girl and Baby « Face » Nelson. Un peu barbant.
 
You Say Party! We Say Die! : bonne énergie mais sans grand intérêt.
 
– Rebelotte avec les Pipettes, toujours aussi frais et sympa.
Belle & Sebastian : très bon concert, on voit que le groupe est devenu très populaire grâce à son dernier album très réussi. En effet le public est déchaîné et on reconnaît les nouveaux fans au fait qu’ils pogottent ! sur ce genre de balades pop faut le faire quand même.
 
Cat Power : son groupe joue sans elle. On commence à se demander si elle nous a pas posé un lapin. Ouf ! finalement elle débarque. Elle rayonne, a l’air heureuse et danse même.
 
TV On The Radio : bon concert mais je ne suis pas trop fan. Trop expérimental pour moi sans doute.
 
Radio 4 : Un des pionniers du renouveau punk funk. Ils jouent bien sûr leur tube Dance To The Underground. Je suis entraîné dans le pogo, la poussière vole, je me retrouve avec les oreilles et les trous de nez pleins de terre…
 
En conclusion, cette journée s’est révélée excellente, tous les groupes étaient à la hauteur.

Un dernier mot en passant… (Les Strokes au Zénith le 29 juin)

12 avril 2007
Dire "ça fait longtemps" serait un euphémisme…
Salut à ceux qui lisaient ce blog donc, et qui par curiosité y jettent un coup d’oeil au cas où ça bougerait encore un peu, des fois que…
Je voulais juste faire un dernier petit billet pour écouler les quelques bribes de phrases que j’avais stocké en mode brouillon, ben oui faut pas gâcher.
Donc où en étais-je… ah oui… à propos de mes petites chroniques concerts, je m’étais arrêté à la fête de la musique, hoouu ça remonte !
Alors après ça j’ai assisté au concert des Strokes. Une sorte de revanche, car j’avais été privé du concert privé de décembre, après avoir fait la queue depuis 2 heures pour aller chercher une place si je me rappelle bien. Les portes de la fnac s’étaient refermées devant mon nez.
Bon là c’est le Zénith, moins bien que le Trabendo mais bon.
Bon concert malgré une prestation un peu trop pépère et le son un peu pourri du Zénith, les basses sont trop présentes.
Mais commençons par le début, en première partie les Eagles Of Death Metal. Je m’attendais à voir Josh Homme à la batterie mais même pas, il s’est fait porter pâle ce soir. Pour ceux qui connaissent pas c’est du hard rock sans grande prétention. Bourrin donc mais assez festif. Le chanteur moustachu est plutôt marrant avec son air de beaufitude toute rock’n’roll (non ce n’est pas forcément incompatible). A noter : les jets de sous-vêtements féminins sur scène. Les membres du groupe n’ont pourtant rien de playboys. Ca pogote pas mal. A la fin Fabrizio Morretti remplace le batteur, c’est l’hystérie.
 
Puis arrivent les Strokes, c’est encore plus l’hystérie.
La bande des 5 enchaînent leurs excellents titres. Julian a fait des progrès vocalement. Et Nick nous pond ses solos d’enfer.
 
Setlist :
 
Juicebox
The End Has No End
The Modern Age
Red Light
Heart In A Cage
Someday
Hawaï
Is This It
Trying Your Luck
Electrycityscape
12:51
You Only Live Once
Alone Together
Ize Of The World
Ask Me Anything
Vision Of Division
Last Nite
Hard To Explain
Reptilia

NYC Cops
Take It Or Leave It

Arctic Monkeys lauréat du Mercury Prize

14 septembre 2006

Les anglais de Arctic Monkeys ont remporté le titre de Révélation Rock de l’Année à la prestigieuse cérémonie du Mercury Prize, qui récompense chaque année les nouveaux talents de la scène musicale anglaise.
Après le carton de leur premier album Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not, qui battait dès sa sortie en janvier dernier tous les records de vente, les jeunes rockeurs sont devenus en quelques mois les nouveaux chouchous des Anglais… avant de conquérir le Monde.
L’année n’a pourtant pas été de tout repos pour la formation après la démission de son bassiste Andy Nicholson en pleine tournée mondiale. C’est à présent de l’histoire ancienne avec cette consécration qui donne ses lettres de noblesse au groupe, qui a décidé par ailleurs de faire don de sa récompense (20 000 livres) à une association caritative.

Albert Hammond Jr. sans les Strokes…

11 août 2006
Albert Hammond Jr., le guitariste des Strokes se lance en solo. Pour son premier album, le musicien a su s’entourer des meilleurs. Yours To Keep -c’est le nom de l’album- comprendra en effet des collaborations avec Sean Lennon, Julian Casablancas, Ben Kweller, Mikki James, Sammy James Jr., Judy Porter (Fountains of Wayne) et Ryan Gentles.
C’est à New York et avec l’aide du bassiste Josh Lattanzi et du batteur Matt Romano que ce nouvel opus a été enregistré. Greg Lattimer, ancien chanteur de la formation Thin Lizard Down, agit à titre de producteur.
Yours To Keep est attendu pour le 9 octobre prochain. Voici la liste des titres que l’on retrouvera sur l’album :
  1. Cartoon Music for Superheroes (Goodnight)
  2. In Transit
  3. Everyone Gets A Star
  4. Call An Ambulance
  5. Blue Skies
  6. Back To The 101
  7. Bright Young Thing
  8. Scared
  9. Holiday
  10. Hard to Live in the City

The Strokes maintiennent que Albert Hammond Jr. reste un membre à temps complet du groupe malgré ses projets solo.

Au secours, nos amis les rockstars ont rétréci !

7 août 2006
Saurez-vous les reconnaître ?

Le décès d’Arthur Lee

7 août 2006
Arthur Lee, chanteur et fondateur du groupe Love est décédé le 3 août 2006 à l’âge de 61 ans à l’hôpital Chaplin de Memphis dans lequel il était soigné pour une leucémie.
Love est surtout connu pour leur album Forever Changes, un classique.

N’ayez plus honte de vos goûts musicaux !

6 août 2006
Grâce au magazine anglais Q, avoir mauvais goût n’est plus une honte, enfin… uniquement pour certaines chansons. En effet le magazine a établit une liste de chansons qu’il est possible d’aimer sans enfreindre les lois du bon goût.
En voici les 20 premières :
 
1. Livin’ Thing – ELO
2. More Than A feeling – Boston
3. Don’t Stop Movin’ – S Club 7
4. I’m Not In Love – 10CC
5. Rock’n’Roll Part 2 – Gary Glitter
6. Cold As Ice – Foreigner
7. Rebel Yell – Billy Idol
8. Whatever You Want – Status Quo
9. Baker Street – Gerry Rafferty
10. I Will Survive – Gloria Gaynor
11. Since You’ve Been Gone – Rainbow
12. Centrefold – J Geils Band
13. Summer of ’69 – Bryan Adams
14. Never Ever – All Saints
15. Mr Boombastic – Shaggy
16. Owner Of A Lonely heart – Yes
17. Manic Monday – Bangles
18. Don’t You (Forget About Me) – Simple Minds
19. Time After Time – Cyndi Lauper
20. Rock On – David Essex
 
Merci Q grâce à toi je n’ai plus honte d’écouter la 5, la 9, la 16 et la 18…
 
 

Pink Floyd: Un concert d’adieu pour Syd Barrett

2 août 2006

Même si les Pink Floyd ont exclu l’idée de reformer le groupe, l’idée d’un dernier concert pour rendre hommage à Syd Barrett décédé le mois dernier, commence à faire son chemin parmi les membres du groupe.
Le groupe n’aurait, selon un proche du groupe, "pas l’intention de laisser partir Syd sans lui avoir fait leurs adieux".
Cependant, Nick Mason, le batteur des Pink Floyd, avait précisé, un mois avant le décès de Syd Barrett, qu’une tournée n’était pas du tout à l’ordre du jour pour les Pink Floyd. "David Gilmour (le guitariste du groupe) est en plein dans un projet solo, il n’a aucunement l’intention de faire revivre le groupe", avait-il déclaré.
La disparition tragique de Syd Barrett aura peut-être changé la donne.

Source : mtv.fr

Un nouveau groupe pour Damon Albarn

1 août 2006
Ceux qui ne voyaient en Damon Albarn qu’un petit chanteur branleur d’un groupe pop à la mode au début des années 90 ont de plus en plus à réviser leur jugement. Il n’arrête pas les projets. Après Gorillaz, son Mali Music et le projet solo sur lequel il travaillait avec Danger Mouse (membre du duo Gnarls Barkley) à la production, le leader de Blur lance un nouveau groupe The Good The Bad and The Queen avec  le bassiste Paul Simonon (du Clash), le guitariste Simon Tong (ancien membre de The Verve et guitariste auxilaire de Blur) et le batteur Tony Allen (qu’Albarn produit).
L’album dont le thème sera la ville de Londres devrait sortir en janvier 2007 et le 1er single en octobre.