Archive for février 2006

Un premier DVD Live pour PJ Harvey

28 février 2006
Il n’existait jusqu’ici ni live ni véritable DVD sur PJ Harvey – on ne connaissait d’ailleurs que l’existence d’une cassette vidéo, datant de 1994, et la suivant à Londres et aux Etats-Unis – mais ça ne sera bientôt plus le cas.

Un premier DVD live verra le jour le 3 avril. Intitulé PJ Harvey on Tour – Please Leave Quietly, il comprendra seize chansons live enregistrées lors de sa dernière tournée, qui a eu lieu de mai à décembre 2004 et qui a suivi la sortie de l’album Uh Huh Her. Chaque chanson du DVD sera composée d’images provenant de différents concerts de la tournée. Ce DVD, aux images très rock et soulignant bien l’énergie brute de la chanteuse, comprendra en bonus des scènes backstage inédites, des prises faites par PJ elle-même en train de s’auto-interviewer, des images de soundcheck, une longue interview où elle revient sur sa musique, la scène…

La gloire n’est pas montée à la tête de la fille du Somerset. Elle fait actuellement une minitournée quasi incognito, en tant que bassiste, avec Moris Tepper, songwriter et guitariste de l’ombre d’une flopée de héros rock, de Tom Waits à Captain Beefheart.

Toutes les infos sur www.pjharvey.net

 
Source : lesinrocks.com
Publicités

Entrée playlist : WEEZER – We Are All On Drugs

28 février 2006

Oui, on est tous accro à quelque chose n’est-il pas ?

Pour ce second single sorti le 15 août (oui j’ai mis un peu de temps à l’intégrer à ma playlist…) c’est-à-dire entre Beverly Hills et Perfect Situation que j’ai déjà mentionné, il existe deux vidéo-clips.

Le deuxième est plutôt étrange puisqu’il s’agit d’un clip déjà existant, celui de Fear No Evil par Grim Reaper et datant de 1985.

Apparemment Rivers Cuomo était un fan de ce groupe de métal anglais pendant son adolescence. Ce qui n’est pas si surprenant que ça quand on voit sa photo de classe de l’époque…

 

 

WEEZER – We Are All On Drugs [video 1] [video 2]

Live at Town Hall de Eels en écoute intégrale

27 février 2006

Les Sex Pistols refusent d’assister à leur intronisation au Rock and Roll Hall of Fame

26 février 2006

 
Pendant des années, le Rock and Roll Hall of Fame trouvait que les Sex Pistols, qui avaient pourtant profondément transformé le rock en popularisant le mouvement punk, n’étaient pas dignes d’être reçus dans leur enceinte. Maintenant qu’on leur a ouvert la porte du panthéon, les Sex Pistols ont décidé qu’ils n’allaient pas l’honorer de leur présence.

Le groupe a finalement été invité à se joindre aux immortels du rock, à la fin de l’an dernier, en compagnie de Black Sabbath, Miles Davis, Lynyrd Skynyrd et Blondie. La cérémonie d’intronisation aura lieu le 13 mars à New York.

Toutefois, dans une lettre au langage vulgaire affichée sur leur site Internet, vendredi matin, les Sex Pistols ont clairement indiqué qu’ils ne seraient pas de la partie.

Comparant le Panthéon du rock à de "l’urine dans du vin", la lettre manuscrite affirmait: "Nous n’irons pas. Nous ne sommes pas vos singes et puis après ?"

"La renommée à 25 000 $ si nous payons pour une table, ou à 15 000 $ pour se tasser sur le balcon, va à une organisation à but non lucratif qui veut nous vendre de vieilles gloires", pouvait-on lire dans une allusion apparente à ce qu’il en coûte pour assister au gala.

Un représentant du panthéon a toutefois déclaré que chaque individu intronisé reçoit deux billets gratuits, avec la possibilité d’en acheter d’autres à 2500 $.

Lorsqu’on l’a mise au courant des affirmations du groupe, Susan Evans, directrice administrative de la fondation du panthéon, a rétorqué: "Ils agissent comme les punks rebelles qu’ils sont. C’est le rock and roll".

Les Sex Pistols étaient admissibles à l’intronisation depuis 2001, mais les électeurs ont longtemps ignoré le groupe punk révolutionnaire, favorisant plutôt des groupes comme The Clash, The Police et Talking Heads.

 

Source : showbizz.net

Au secours, nos amis les rockstars ont rétréci !

26 février 2006
Saurez-vous les reconnaître ?

NME Awards 2006 : les résultats

25 février 2006

 
On peut qualifier les NME Awards de version alternative aux Brit Awards.
 
Les Arctic Monkeys ont remporté les trois principales récompenses des NME Awards, décernées par le magazine musical anglais "New Musical Express", confirmant ainsi leur statut de révélation rock de l’année écoulée.
Les quatre de Sheffield, dont le premier album s’est vendu à plus de 360 000 exemplaires dans la semaine suivant sa sortie, sont les premiers à recevoir les trophés de meilleur groupe britannique et de révélation la même année.
 
NME Winners:

Best new band
Arctic Monkeys

Best video
The Importance of Being Idle – Oasis

Best international band
The Strokes

Best TV show
Gonzo (MTV2)

Best solo artist
Kanye West

Philip Hall Radar award
Long Blondes

Best radio show
Zane Lowe (BBC Radio 1)

Best event
Carling Weekend: Reading & Leeds Festivals

Best live band
Franz Ferdinand

Best music DVD
Live8

Best film
Harry Potter and the Goblet of Fire

John Peel music innovation award
Gorillaz

Best track
I Bet You Look Good On The Dancefloor – Arctic Monkeys

Best album
Employment – Kaiser Chiefs

Best British band
Arctic Monkeys

Godlike Genius award
Ian Brown

Best website
NME.com

Best venue
Brixton Academy

Hero of the year
Bob Geldof

Villain of the year
George Bush

Best dressed
Ricky Wilson

Worst dressed
Justin Hawkins (The Darkness)

Worst album
Back To Bedlam – James Blunt ^^

Worst band
Son of Dork

Sexiest man
Pete Doherty

Sexiest woman
Madonna

Entrée playlist : GRAVENHURST – The Velvet Cell

25 février 2006

Suite au split de son ancien groupe Assembly Communications en 2000, l’Anglais Nick Talbot, qui compte Nick Drake parmi ses influences, décide de quitter l’univers noisy de ses débuts pour se tourner vers un folk lyrique et bourré d’émotions : cela donne Gravenhurst.

The Velvet Cell est tiré du 3e album (en comptant leur EP), Fires In Distant Buildings.

 

GRAVENHURST – The Velvet Cell

Monsieur Gainsbourg Revisited

24 février 2006
Demandez à un étranger lambda de vous citer des artistes musicaux français, il vous dira Edith Piaf, sans doute Serge Gainsbourg avec un peu de chance et heu… Johnny Hallyday ? (une de ces propositions est fausse trouvez laquelle ^^). Bref c’est éloquant…
 
Serge Gainsbourg a la côte en tout cas auprès des artistes anglo-saxons.
Enième preuve : c’est le 14 mars prochain que sortira la compilation Monsieur Gainsbourg Revisited qui proposera des classiques du chanteur et compositeur français repris par des artistes anglophones dont Franz Ferdinand, Michael Stipe, Cat Power, Portishead, The Kills, Placebo, The Rakes, Marianne Faithfull et plusieurs autres artistes.

Les morceaux ont été traduits pour l’occasion.

 
Tracklisting :

1. FRANZ FERDINAND – JANE BIRKIN / A SONG FOR SORRY ANGEL
Titre original: SORRY ANGEL
2. CAT POWER et KAREN ELSON / I LOVE YOU (ME EITHER)
Titre original: JE T’AIME MOI NON PLUS
3. JARVIS COCKER et KID LOCO / I JUST CAME TO TELL YOU THAT I’M GOING
Titre original: JE SUIS VENU TE DIRE QUE JE M’EN VAIS
4. PORTISHEAD / REQUIEM FOR ANNA
Titre original: UN JOUR COMME UN AUTRE (sous titre de « ANNA »)
5. FAULTLINE, BRIAN MOLKO et FRANCOISE HARDY / REQUIEM FOR A JERK
Titre original: REQUIEM POUR UN CON
6. MICHAEL STIPE / L’HÔTEL
Titre original: L’HÔTEL PARTICULIER
7. TRICKY / AU REVOIR EMMANUELLE
Titre original: GOOD BYE EMMANUELLE
8. MARIANNE FAITHFULL / LOLA R. FOR EVER
Titre original: LOLA RASTAQUOUERE
9. GONZALES, FEIST et DANI / BOOMERANG
Titre original: COMME UN BOOMERANG
10. MARC ALMOND & TRASH PALACE / BOY TOY
Titre original: I’M THE BOY
11. PLACEBO / THE BALLAD OF MELODY NELSON
Titre original: LA BALLADE DE MELODY NELSON
12. THE RAKES / JUST A MAN WITH A JOB
Titre original: LE POINCONNEUR DES LILAS
13. THE KILLS / I CALL IT ART
Titre original: LA CHANSON DE SLOGAN
14. CARLA BRUNI / THOSE LITTLE THINGS
Titre original: CES PETITS RIENS

Nouveau vidéo-clip des Strokes : Heart In A Cage

24 février 2006

Test-Icicles, c’est (déjà) fini

22 février 2006
Après un seul petit album sorti en novembre dernier, For Screening Purposes Only, le trio anglo-américain basé à Londres a tout simplement décidé d’en rester là.

Rory Aggwelt, Devonte Hynezet et Sam Merrann ont cependant eu le temps de faire bouger plusieurs salles de France avec leur rock furieux et entraînant, notamment lors du dernier festival des Inrocks, plus récemment aux Inrocks Indie Club (jeudi dernier) ainsi que le lendemain à la Route du Rock – Collection Hiver, lors d’une prestation remarquée et appréciée. Le groupe maintient sa tournée prévue en Angleterre courant avril, tournée qui marquera la séparation finale du groupe.

 
Source : lesinrocks.com